Les acteurs de la saga

Marc Bellemare

Un syndicaliste défenseur des emplois et du patrimoine du Mont-Orford
lundi 4 janvier 2010 par Hubert Simard

Figure marquante de la saga du Mont-Orford, Marc Bellemare est conseiller syndical pour la Fédération des travailleurs et travailleuses du Québec et conseiller régional pour l’Estrie. Il détient une formation universitaire en administration et économie et suit de très près les aspects économiques du dossier du Mont-Orford.

Il défend « bec et ongle » les emplois des travailleurs du Centre de ski du Mont-Orford. Il s’est opposé à la privatisation du centre de ski par le gouvernement Charest et il a confronté André L’Espérance, propriétaire de Mont-Orford Inc. et gestionnaire du centre de ski. Ce dernier avait imposé un lockout aux travailleurs affiliés au local 1232 du SCFP (Syndicat canadien de la fonction publique). Ce conflit menaçait la saison 2007-2008. À la suite de cette partie de bras de fer, le gouvernement a repris en main la gestion du centre de ski qui a été confiée à la SÉPAQ et sous traitée à Gestion SOROMA.

Après 25 jour de lockout : "On s’est battu pour la montagne, on
tient à notre montagne, c’est la montagne des gens de l’Estrie et si la bataille était à refaire on la referait ! Et je le dis de façon positive" (2006-11-23 La Presse Canadienne).

Marc Bellemare a été invité à participer au Comité de parrainage pour la relance du Mont-Orford, dirigé par la MRC de Memphrémagog avec une contribution financière du MDDEP. Généralement en accord avec SOS Parc Orford pour le retour des 459 hectares à l’intérieur du Parc national du Mont-Orford, il s’oppose à la demande de réintégration immédiate et il soutient la réintégration une fois que la relance du centre de ski sera assurée ou en cas d’échec de la relance, tel que décrété par la ministre Beauchamp.

Il était candidat au poste de conseiller municipal pour la Ville de Sherbrooke avec l’équipe du maire Bernard Sévigny en novembre 2009, mais il n’a pas été élu.

Il est membre du conseil d’administration du Fonds régional de solidarité FTQ depuis 2005. En ce sens, il constitue la principale ressource pour conseiller le Fonds dans l’évaluation de demandes éventuelles de participation financière à la relance du centre de ski. La consolidation d’emplois existants est une priorité pour ce Fonds.

Audio Entrevue avec Marc Bellemare, Conseiller régional FTQ, lundi 4 janvier 2010

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1020 / 73696

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les acteurs de la saga   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License