Mémoire de Robert Benoit à la MRC de Memphrémagog

mercredi 15 décembre 2010 par Hubert Simard

Éléments de solutions pour la relance de la station de ski du Mont-Orford

De lʼenvironnement à lʼéconomie pour un développement durable

PDF - 932 ko
Mémoire Robert Benoit
Version complète

Un patrimoine régional authentique à valoriser
Les installations récréotouristiques du parc national du Mont-Orford sont fondées sur une histoire remarquable de développement communautaire, social et économique. Authenticité et mieux vivre sont des valeurs gagnantes dans la course au développement. Il faut retrouver l’inspiration des pionniers de l’époque du Dr Bowen : protection de l’environnement, accessibilité à la population, activité physique, emplois. Ce sont des bases solides pour un développement durable et pour des investissements collectifs.

Un système dʼenneigement performant pour contrer le réchauffement
climatique et les pistes glacées.

La priorité d’investissement devrait être accordée à un système d’enneigement performant pour un service de qualité adapté à des températures plus élevées. Pour attirer et retenir plus de skieurs, le centre de ski doit se défaire de sa réputation de pistes glacées.

Une masse salariale à rationaliser en relation avec le syndicat
Le syndicat et l’administration de la station de ski doivent coopérer dans la recherche d’une solution viable. En situation de déficit chronique, la rationalisation de la masse salariale est incontournable.

Des frais dʼentretien du chalet à rationaliser
Insister sur la mise aux normes du bâtiment par le gouvernement. Contrôler les dépenses pour se limiter aux exigences de sécurité et de maintien de l’intégrité des bâtiments.

Une clientèle de proximité à fidéliser
La relance dépend essentiellement des clientèles de Montréal et de Sherbrooke. Un transport collectif à partir de Sherbrooke serait un atout.

Les aînés et les jeunes, deux clientèles stratégiques à cultiver
Les premiers sont en croissance et ils ont les moyens et les loisirs pour pratiquer le ski en semaine. Les jeunes constituent la relève. Les loisirs de plein air en hiver, comme le ski, sont un investissement dans leur santé. Les projets collectifs dans les loisirs de plein air se justifient aussi bien que pour les arénas, les gymnases et les piscines intérieures.

Immobilier et chaises dʼaccommodement : éviter les mirages
Les solutions dépendantes du développement immobilier et de la construction de nouvelles infrastructures sont illusoires dans un avenir prévisible. La pérennité des installations doit être assurée avant que des promoteurs soient intéressés à investir.

Un partenariat public-privé à lʼintérieur dʼune structure coopérative
La moitié des stations de ski du Québec sont gérées par des organismes sans but lucratif. Après quatre échecs de prise en charge par le milieu privé, il est temps de changer de modèle et de reconnaitre la solution citoyenne proposée par la Coopérative de solidarité du Mont-Orford.


forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 673 / 73696

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Les acteurs de la saga   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License