Campagne du CLD sur les médias sociaux

Sauvons la station touristique sur Facebook

Comparaison avec Montjoye
mercredi 26 mai 2010 par Hubert Simard

Mise à jour du jeudi 27 mai 2010

Pourquoi est-ce que la campagne du CLD de Memphrémagog sur les médias sociaux sous le titre de « Sauvons la station touristique du Mont-Orford et ses 560 emplois » ne lève pas ?

Cette campagne a été lancée le 9 mai et elle est loin de rencontrer le succès de la page FaceBook « Contre la fermeture de la station Montjoye » publiée par un groupe de jeunes. Nous vivons une nouvelle ère des communications où des inconnus peuvent faire mieux que les professionnels du marketing sans dépenser le moindre huard.

L’article de la spécialiste du marketing Internet, Michelle Blanc, « Quatre raisons pourquoi votre marketing médias sociaux est poche » aide à comprendre pourquoi.

Les doutes et les questions posées dans l’article original illustrent le point de vue développé dans l’article de Michelle Blanc.

C’est toute la différence entre une campagne payée et une campagne méritée.

Mise à jour

Cet article a d’abord été publié sur le blogue Mont-Orford, la saga sur l’édition en ligne du Reflet-du-Lac. Je voulais exprimer que j’avais été impressionné par la capacité d’un groupe de jeunes de bâtir un réseau de 4 880 personnes contre la fermeture de la station de ski MontJoye et que j’étais moins impressionné par l’initiative du CLD de Memphrémagog de faire la même chose.

_ Ce n’est pas le rôle d’un organisme public de mobiliser les citoyens sur un enjeu politique. Ce message a été radié et le blogue a été fermé par la direction du Reflet-du-Lac. La coopérative de solidarité du Mont-Orford, qui compte 1 000 membres, n’a pas été invitée à participer à ce mouvement. Je reste avec l’impression que la population est manipulée dans une démarche de marketing social.

Article original sur le Reflet-du-Lac

Le CLD Memphrémagog lance une campagne de sauvegarde de la station touristique du Mont-Orford sur les médias sociaux. Sur FaceBook, le titre est : « Sauvons la station touristique du Mont-Orford et ses 560 emplois ».

Les objectifs sont :

  • informer la population
  • générer des appuis de la population
  • démontrer l’appui de la région au « gouvernement et à l’opposition »

L’initiative s’exprime sur

  • le site : sauvons-station-orford.com
  • twitter : CLDMemphre
  • FaceBook : SauvonsStationOrford

L’idée est de son temps mais elle n’est pas originale. Les adeptes de la station de ski Montjoye, qui est également menacée ont surpris en recrutant 4 880 membres sur leur page FaceBook « Contre la fermeture définitive du centre de ski Montjoye ».

Au début, on pouvait avoir l’impression qu’il s’agissait d’une astuce publicitaire du propriétaire de la station de ski pour stimuler l’intérêt de la clientèle après avoir annoncé la fermeture pour le 31 mars. On a rapidement compris que des jeunes ont mis à contribution les moyens de communication et de réseautage de leur génération pour faire valoir leur intérêt pour la conservation de cette station de ski.

Le nombre d’adeptes est impressionnant mais, ces réseaux ne captent pas nécessairement l’attention durant une longue période et il n’est pas évident qu’ils génèrent des actions. Certains participants s’activent autour de propositions pour le maintien de l’opération des installations. S’ils réussissent à générer suffisamment d’appuis et de fonds pour soutenir leur projet, les médias sociaux auront certainement joué un rôle important.

Dans le cas de l’initiative du CLD Memphrémagog, il sera intéressant de vérifier si cela soulève beaucoup d’intérêt. Le CLD est un obscur organisme local de développement économique de la MRC qui n’entretient pas de relations directes avec la population comme peut le faire un service de loisirs. Cette démarche est de nature politique et elle répond vraisemblablement à une commande des élus. Il sera intéressant de voir comment les communications seront gérées. Est-ce que la population pourra s’exprimer librement ? Est-ce que les élus répondront aux questions de nature politique ou s’ils laisseront la personne responsable du site se débrouiller avec des messages du type communications institutionnelles ?

Par exemple, est-ce que quelqu’un va répondre à la question posée par « Sauvons Montjoye » ?

« Je ne sais pas si vous l’avez remarqué mais il y a deux stations de ski (Orford et Montjoye) qui sont situés sur le territoire du CLD de la MRC Memphrémagog et qui risquent de fermer à court terme ... 560 emplois pour Orford et plus 240 emplois (directs ou indirects) pour Montjoye ... une perte importante au niveau économique, et ce pour la même région ...

Chose certaine, cela se traduira par des pertes d’emplois, une augmentation du taux de chômage et même une augmentation du taux de prestataires de la sécurité du revenu ...

Bref une économie régionale qui vient tout juste de se sortir la tête de l’eau mais qui risque de retomber dans les bas fonds ...

Je lance donc un appel à ce groupe pour que notre groupe « Vous pouvez sauver Montjoye » puisse faire front commun avec le vôtre pour tenter de renverser la vapeur ...

Nous n’avons certe pas les moyens que vous avez pour organiser cette mobilisation, mais nous pourrions nous aussi, avec nos modestes moyens, participer à cette cause qui risque de faire grand tord ... »

Ce n’est pas facile de répondre à cette question mais, elle n’en demeure pas moins très pertinente. Les médias sociaux, ça sert aussi à ça.


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 688 / 73696

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Chronique   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License