Le compte à rebours se poursuit

Semaine 13, 2010-09-20

mardi 21 septembre 2010 par Hubert Simard

Le mardi 21 septembre 2010

Changements dans le leadership

Le leadership dans le dossier de la station touristique change. Depuis le début de la période d’évaluation de la seule soumission déposée par Robert Sudermann dans le cadre de l’appel d’offres sur les installations de la station touristique, les principaux acteurs ont laissé la place à de nouveaux responsables.

La ministre Line Beauchamp a été mutée du ministère du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs (MDDEP) au ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport le 11 août 2010. Elle est remplacée au MDDEP par Pierre Arcand, ex-ministre des Relations internationales.

Pierre Arcand ne s’est pas encore exprimé sur le dossier du Mont-Orford. Ce sera vraisemblablement le premier dossier d’envergure qui portera sa marque. Associé aux dossiers de développement économique, on peut s’attendre à ce qu’il s’applique à assurer la relance de la station touristique.

Vicki May Hamm quitte la présidence du CLD de Memphrémagog

Au niveau régional, la situation du leadership se brouille. La mairesse Hamm, de la Ville de Magog, avait pris le flambeau au cours des mois qui ont suivi son élection en novembre 2009. C’est à partir de la présidence du Centre local de développement (CLD) de Memphrémagog qu’elle a orienté les démarches régionales. Au cours de l’été 2010, elle abandonne la présidence du CLD, un poste traditionnellement réservé à la mairie de la Ville de Magog. Elle justifie son geste par ses priorités locales et par sa volonté de rapatrier à la Ville de Magog des mandats exercés par le CLD. L’impact sera lourd sur le CLD. Le directeur-général, Ghyslain Goulet, démissionne. C’est le CLD qui a assumé le montage du projet de Fonds de relance de la station touristique. À la demande de son conseil municipal, Mme Hamm restera sur le conseil d’administration du CLD.

Pierre Bastien assume l’intérim au CLD de Memphrémagog

Pierre Bastien assume la relève. Maire de la municipalité du Canton d’Orford, sur laquelle se retrouve le territoire de la station touristique et vice-président du conseil d’administration du CLD, il est prêt à assurer la continuité. Dans une situation où le poste de la présidence n’est pas occupé, le vice-président assume la charge. Il n’a pas manifesté son intérêt à assumer la présidence du CLD. Spécialiste des questions de développement touristique, ce dossier l’intéresse depuis des années. Membre de l’équipe du maire Jacques Delorme, il a été élu conseiller municipal au cours du mandat précédent (2005-2009) sous l’administration du maire Pierre Rodier, avant d’être élu maire en 2009. Au cours de la dernière décennie, il a toujours défendu les solutions de développement immobilier aux problèmes de développement de la station touristique du Mont-Orford, notamment en opposition aux positions du maire Rodier, qui soutenait la Coalition SOS Parc Orford et la prise en charge de la station touristique par la Coopérative de solidarité du Mont-Orford. Pierre Bastien exposait sa vision de la relance de la station touristique, dans les jours qui ont suivi son élection en novembre 2010.

Mont-Orford, la saga a posé la question de la suite du leadership sur le dossier de la station touristique, à la dernière assemblée publique de la MRC de Memphrémagog (2010-09-15).

Audio 4:38 minutes - Période de questions, MRC Memphrémagog 2010-09-15. Réponses de Gérard Marinovich et de Pierre Bastien

Pierre Bastien a répondu à l’essentiel de la question. Il a soutenu que le centre de ski est en voie de préparation pour la saison 2010-2011 sous la direction de Gestion Soroma, qui est toujours sous mandat de la SÉPAQ. Il a fait état, également, de relations régulières avec le soumissionnaire Robert Sudermann, notamment sur l’évolution du projet de Fonds de relance de la station touristique. Il compte poursuivre les démarches de sollicitation pour ce fonds, qui n’aurait atteint que 40% de son objectif, dès que l’annonce de la prise en charge de la station touristique par Robert Sudermann aura été effectuée par le ministre Arcand.

Au niveau régional, malgré un flou dans le leadership, l’optimisme est de mise. Il est aussi entretenu par le député Pierre Reid.


Mots-clés

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 542 / 74706

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Compte à rebours hebdomadaire 2010   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License