DÉBUT DU COMPTE À REBOURS

Semaine 50, 2010-01-03

Dépôt de l’appel d’offres à la fin février et fonds d’investissement régional
mardi 5 janvier 2010 par Hubert Simard

La semaine 50 démarre le compte à rebours. Elle coïncide avec le retour des vacances. L’ambiance est à la sobriété et au régime minceur.

Lundi 4 janvier, entrevue avec Marc Bellemare. On croyait que la balle était dans le camp de la ministre Beauchamp. Celle-ci l’a renvoyée du côté des élus de la région. On apprend que la ministre vise la fin du mois de février pour le dépôt de l’appel d’offres sur la vente des installations du centre de ski et du terrain de golf. Il manque un élément stratégique pour rendre la mise en marché attrayante pour d’éventuels acheteurs. La ministre aurait signifié aux élus de la région qu’elle attend une proposition pour un fonds d’investissement dans la relance du centre de ski. Un tel fonds devrait être approuvé par le gouvernement. Ce n’est pas clair si un décret peut suffire ou s’il faut modifier une loi. Cette proposition devrait être soumise à la ministre pour le début de février.

La rumeur court également que d’éventuels acheteurs commencent à montrer leur intérêt en plus de Vertendre et de la Coopérative de solidarité du Mont-Orford. Les noms de Gestion Soroma, l’actuel opérateur du centre de ski et de DESSAU circulent. Gestion Soroma est une entité de SODEM qui fait également partie du consortium Groupe IBI, Daniel Arbour & Associés et DBSF, des consultants spécialistes des installations de loisir bien connus dans la région.

L’éventuelle participation du Club Med au projet d’hôtel de Vertendre fait l’objet d’une chronique qui nous conduit à tempérer l’enthousiasme soulevé par l’annonce du mois de décembre. Les archives nous révèlent que le Fonds de solidarité FTQ a investi 22 millions de dollars en 2001 dans le Club Med World de Montréal. Une faillite retentissante a suivi 18 mois plus tard. Marc Bellemare nous assure que le Fonds n’a rien à voir dans le projet Vertendre/Club Med. Les détails dans la chronique Club Med : avant de lancer la grande séduction.

Coup de tonerre, jeudi le 7 janvier. Serge Couture, propriétaire du centre de ski Montjoye au Canton de Hatley, annonce qu’il met les installations en vente. La vente des équipements et du terrain se fera en pièces détachées si aucun acquéreur n’en fait l’achat avant le 31 mars. Mauvaise nouvelle pour l’industrie du ski. Le propriétaire en avait fait l’acquisition en 2009 avec l’objectif d’assurer sa relance comme il l’avait fait pour le Mont St-Bruno dont il est toujours le propriétaire. La rentabilité n’est pas au rendez-vous.

L’incidence sur le dossier du centre de ski du Mont-Orford est multiple. Malgré des investissements substantiels dans la relance de Montjoye et la satisfaction de la clientèle, les skieurs-année ne sont pas au rendez-vous. C’est aussi un échec de la solution de régie intermunicipale. Pendant plusieurs années le centre de ski a été géré par la Régie intermunicipale du centre récréotouristique Montjoye dont la Ville de Sherbrooke était devenue l’unique propriétaire à la suite du désistement du Canton de Hatley, de Waterville et de Magog. L’accumulation des déficits et les besoins en investissements ont convaincu la Ville de Sherbrooke de vendre ce centre à un entrepreneur privé. Le seul point positif de la fermeture de Montjoye pour le Mont-Orford serait que la clientèle de 80 000 skieurs-année pourrait se relocaliser en direction d’Orford.

Autre question stratégique. Si la MRC s’oriente vers la création d’un fonds d’investissement pour soutenir la relance du Mont-Orford, devra-t-elle également ouvrir le programme pour assurer la survie de Mont-Joye et, éventuellement, celle du centre de ski de Owl’s Head ?

On revient à la question dont personne ne veut discuter. Est-ce que l’industrie du ski dans les Cantons de l’Est est envoie de rationalisation ?

En conclusion de cette semaine, on constate que le dossier de la relance du centre de ski fait du sur place, que la dévalorisation de l’industrie du ski en Estrie s’accroît avec l’annonce de la fermeture du centre Montjoye et que le dossier de la réintégration progresse... par défaut.

On tourne la page vers la semaine 49 du compte à rebours


Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 652 / 78773

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Actualités  Suivre la vie du site Compte à rebours hebdomadaire 2010   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.0 + AHUNTSIC

Creative Commons License